Catégories
vin de table

Le Paquet – Philippe Claudel

J’ai vu ce petit livre chez un libraire, le nom Claudel était de bon augure, et j’ai acheté sans lire une ligne. 10 euros pour 85 pages. Il s’agit d’une pièce de théâtre, en fait. Autant vous prévenir tout de suite je suis allergique au théâtre, à la poésie, au cinéma américain, au Goncourt, et à bien d’autres choses.

Une courte pièce jouée par un seul acteur qui transporte amoureusement un paquet, dont on peut tout supposer. Contient-il un cadavre, des souvenirs, de vieilles reliques? La solution à cette énigme ne sera pas donnée. Cette pièce est une sorte de diatribe qui laisse parfois perplexe, qui peut horripiler aussi. Ce paquet est un peu lourd. Il peut avoir du mal à passer. L’émotion tarde à venir. Ce monologue un peu intello risque de ne pas séduire un large public..

Bien entendu, il est difficile de se faire une idée à la lecture. Il faut voir comment elle sera interprétée. Elle sera interprétée par Jugnot Gérard.

Un extrait : « Brigitte Bardot est une salope mais j’suis trop con pour la baiser ! ». ( x 3)

Ben moi j’aime bien BB, elle a sauvé des milliers de bébés phoques. Pourquoi en parler ainsi ? Je ne vois pas bien l’utilité de ce genre de réplique, d’autant qu’elle n’est pas spécialement bien amenée.

A voir au théâtre, peut-être, mais à la lecture ce texte ne me semble guère convaincant…

Le Paquet – Philippe Claudel – Éditions Stock – Au petit théâtre de Paris cette année.

4 réponses sur « Le Paquet – Philippe Claudel »

Ce doit être du même acabit que « Parle-moi d’amour » de cet auteur, adapté au théâtre également. Un ramassis de dialogues navrants entre un homme et une femme qui se disputent. Claudel peut ravir ou décevoir. C’est un auteur vraiment inconstant …

D’après ce que j’ai lu, « parle-moi d’amour » est meilleure, mais un peu décevante au regard des romans de Claudel.

Il a une tendance à se défouler parfois, de façon un peu trop directe. Le coup de gueule ne lui réussit pas.

Eh ben, moi, j’ai aimé, sauf qques passages cliché, mais sinon, Jugnot est naturel, il tient en haleine, et c simple mais ça rebondit bien, je ne me suis pas ennuyée du tout, et pourtant je suis exigeante, je peux partir au bout d’une demi-heure…

Vous avez raison de donner votre avis.

Tout est en effet dans l’interprétation, s’agissant d’une pièce basée sur un seul personnage, et il est difficile de se faire une idée à la simple lecture du texte.

Tant mieux si G. Jugnot a su trouver le ton juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *