Catégories
Grand vin

L’Exécution – Robert Badinter

l'exécutionL’Exécution est un livre où tout est dit sans excès et sans fracas. Une belle écriture, pour un ministre. Ce livre est articulé autour du procès Bontems-Buffet. Désabusés, ces deux taulards avaient commis en 1971 une prise d’otage à la centrale de Clairvaux, soldée par la mort d’une infirmière et d’un gardien. C’est Buffet qui a tué. Roger Bontems lui n’a jamais tué personne. Ils seront pourtant tous deux guillotinés. Badinter ne parviendra pas à sauver son client, presque un ami. Mais cette iniquité va le convaincre. Désormais, il défendra tout accusé qui le sollicite, quel que soit le crime commis… Un regret : que Badinter n’ait pas défendu Ranucci. Mais Ranucci est arrivé trop tôt. Il n’était ni au bon endroit, ni au bon moment, ni de la bonne époque.

En 1977, Badinter sauve de justesse la tête de Patrick Henri, coupable à 22 ans de l’assassinat gratuit du petit Philippe,  7 ans. Condamné à la perpétuité,  il bénéficie d‘une libération conditionnelle en 2002. Interpellé pour trafic de drogue en Espagne, il est extradé et retrouve les barreaux après quelque mois.

Lors du procès de Patrick Henri, Badinter a plaidé non pas la défense de l’accusé, mais l’inutilité et l’immoralité de la peine de mort. Il a responsabilisé les jurés en leur signifiant que le poids de leur décision,  c’est toute leur vie qu’ils allaient le porter. Sept jurés ont voté la peine capitale. Il en fallait huit pour qu’elle fût appliquée.

L’Exécution – Robert Badinter – Grasset, Le Livre de poche

12 réponses sur « L’Exécution – Robert Badinter »

Bonjour, attirée par le titre de ce blog, je suis venue faire un petit tour… J’adore les catégories choisies et je reviendrai sûrement m’enivrer ici ! Et puis j’ai vu que mon cher Daniel était dans les parages… il est partout cet homme-là !

Hello Liliba

C’est toujours un plaisir d’accueillir une blogueuse ! Merci pour le compliment.

Oui Daniel est un érudit en littérature, charmant de surcroit.

Bonne journée

Bonsoir Noann,
Un petit clin d’oeil (Réf.aux -revendications- de Mme Badinter) : Si en effet, les femmes n’en ont pas…au même endroit : chez certaines d’entre elles, ces attributs sont dans la tête.
AMITIE. JMP

Bonsoir

Je n’en doute pas, mais tout le monde n’en est pas convaincu…Tu vois de qui je veux parler…
Les clichés ont la vie dure.

Toutefois Elisabeth Badinter pousse le féminisme un peu loin à mon avis, et sa démarche me semble bien excessive !

Bonne nuit

Avoir retirer la peine de mort pour les criminels c’est l’avoir donnée indirectement à leurs futures victimes dans la mesure que la perpétuité n’existe pas en pratique et que les récidives de ces individus sans foi ni loi nombreuses même 20 ans plus tard. L’actualité est bien là pour nous le rappeler régulièrement.
Le meurtrier d’enfant Patrick HENRY, protégé de R. Badinter à l’origine du retrait de la peine de mort en ait la triste illustration… Certaines personnes ne changent jamais.

C’est de la manipulation que de mélanger le débat de la peine de mort avec celui des erreurs judiciaires. Pour beaucoup de personnes, ce serait bien plus grave d’être condamnées à 20 ou 30 ans de prison en étant innocent que d’être condamné à la peine de mort.

Buffet apparemment préférait mourir plutôt que passer des années en prison.
Bontemps lui ne voulait pas mourir, et Badinter a semble-t-il prouvé qu’il n’était pas coupable d’homicide. Il a pourtant été condamné au même titre que son comparse. C’est cette « injustice » qui a motivé Badinter dans son combat pour la peine de mort.

Comme je le disais, P Henry a tué gratuitement. Il est prouvé que la mort de l’enfant date des toutes premières heures après l’enlèvement, et bien avant la demande de rançon. Il a fait de nombreuses demandes de libération conditionnelle avant d’être finalement relâché avec ordre de rester sur le territoire, ce qu’il n’a pas fait. De plus il a récidivé peu après, arrêté pour trafic de drogue. Une grande déception pour ceux qui l’ont soutenu, dont un imprimeur qui l’avait embauché.

Enfin j’ai mentionné Ranucci parce que 30 ans après, s’il n’y a aucune preuve indiscutable de son innocence, il n’y en a pas non plus de sa culpabilité. Il a fait l’objet d’une enquête expéditive, sous la vindicte populaire. Son procès a duré deux jours, et à l’époque on ne pouvait pas faire appel. S’il avait été condamné à la perpétuité, son innocence aurait peut-être pu être établie par des tests scientifiques.

Les cas de Bontems et de Ranucci sont des éléments en faveur de l’abolition. Le cas Henry plaide plutôt pour la peine capitale, de même que les affaires de tortionnaires récidivistes.

En ce qui me concerne, j’ai vécu dans le voisinage de deux affaires de pédophilies terribles, perpétrées par des récidivistes. J’ai un peu revu mon opinion sur la peine de mort. Mais je suis toujours contre. Je ne voudrais pas être victime ou famille de victime d’un de ces monstres. Mais je ne voudrais pas non plus être condamné à tort. Je me dis que l’affaire d’Outreau, à une autre époque, aurait conduit à plus de vingt condamnations à mort

Concernant P. Henry des photos à caractère pédophile avaient en plus été retrouvées par son employeur mécène sur le PC qu’il lui prêtait. Cela prouve qu’il n’avait pas changé du tout et était prêt à récidiver dans le même domaine. Le pire a certainement été évité.
Dans l’affaire Outreau une personne innocente a été indirectement condamnée à mort par une justice de « psychopathe » qui la conduit au suicide. D’autres accusés sont irrémédiablement détruits à vie sans compter le jeune qui est tombé dans la drogue. Cela fait froid dans le dos dans la mesure que je ne suis pas persuadé que les choses ont changé depuis.

Ca fait froid dans le dos.

Mais moi je suis contre la peine de mort, entre eutre à cause de l’erreur judiciaire toujours possible

Contre la peine de mort aussi pour sa barbarie.
Je doute un peu pour certains cas comme Dutroux ou Fourniret, mais hormis ces extrémités il y a rarement que du mauvais dans l’humain – et rarement irrécupérable

Bonjour,

Je me permets de vous dire que quelqu’un a utilisé mon nom et mon prénom pour déposer un commentaire sur ce site.

Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.