Catégories
Cru bourgeois

Le noeud de l’intrigue – Daniel Fattore

Le style… Une véritable signature, loin des phrases préfabriquées publiées en ce moment, même chez les gros éditeurs. Une précision dans les descriptions, digne de Perecq ou de Sylvie Germain, une syntaxe impeccable, mais sans le formatage grammatical. Et un ton gouailleur genre EE Schmit. Précision, justesse, richesse…

Daniel Fattore est bien connu pour son site littéraire. Mais il est aussi auteur de nouvelles, et depuis fort longtemps !

Comment définir les textes de ce recueil ? Je dirais qu’il s’agit de brèves de comptoir, avec un traitement littéraire. Des anecdotes, de l’humour plus ou moins glauque, à boire et à manger, le tout avec une rigueur d’écriture.
Qu’en penser ? Le style est assez personnel. Une certaine précision dans les descriptions, une syntaxe impeccable. Et un ton gouailleur parfois un rien excessif… Fattore a eu le soucis du détail. Une bière n’est pas un simple liquide jaune qui ne se distingue en rien de l’urine de jument, c’est une Blanche de Bruges. Un whisky, c’est du Teacher’s. Du coup je me suis rappelé cette soirée en Angleterre il y a quinze ans. Et ce concours de potache, où on se revoit sur les bancs de l’école… le cahier est un Clairefontaine,  le livre que le prof lit, ce n’est pas n’importe quoi, c’est le Matin des Magiciens. Les personnages sont réalistes mais pourraient être plus touchants, à mon goût. Les nouvelles se terminent parfois de façon surprenante, en points de suspension, et il m’est arrivé de me dire : où est-ce que Fattorius veut en venir ? Mais au lecteur d’imaginer la suite…

En conclusion, pour un premier c’est une réussite. On sent l’homme de lettres derrière, lecteur et traducteur. Textes à lire, à boire… De la ripaille, des aventures, jamais on ne s’ennuie. Des bouts de textes retrouvés dans des fonds de tiroir, sans prétention. Une lecture agréable dans l’ensemble.

Le noeud de l’intrigue – Daniel Fattore. Editions de la Plume noire.

3 réponses sur « Le noeud de l’intrigue – Daniel Fattore »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *