Catégories
vin de table

Chanson pour l’absente – Stewart O’Nan

Quelque part là-bas, dans le Midwest américain, Kim, 18 ans alterne baignades au lac avec ses copines et job le soir dans un hypermarché. Ce sont les dernières vacances insouciantes avant le grand départ à l’université.

livrogne point com

Quelque part là-bas, dans le Midwest américain, Kim, 18 ans alterne baignades au lac avec ses copines et job le soir dans un hypermarché. Ce sont les dernières vacances insouciantes avant le grand départ à l’université.

Un soir, Kim disparaît. Fugue, enlèvement meurtre ? Sa voiture sera retrouvée quelques jours plus tard mais la jeune fille ne s’y trouve pas … Ses parents, accrochés au téléphone, attendent un signe, une lueur d’espoir. Rien. Les recherches s’organisent. La police s’acharne. On organise même des matchs de base-ball pour récolter des fonds en vue d’une récompense. L’attente s’étire …

C’est ce quotidien-là, fait d’espoir et de peine que dépeint l’auteur. Jusqu’à la vérité, presque banale.

Avec agilité il s’immisce dans l’intimité d’une famille en deuil,  bousculée entre les instants d’apaisement et les tristesses englouties, peu à peu, parce que la vie reprend le dessus.

Un roman que l’on referme bouleversé, parce que l’histoire remue à l’intérieur mais …

Un roman qui déçoit aussi parce que l’intensité des sentiments fait cruellement défaut. L’absence, le deuil, la douleur sont banalisés et l’on a du mal à suivre cet auteur qui saute le pas, un peu trop rapidement, vers cette vie qui continue malgré tout.

Au fil du récit, mon enthousiasme s’est émoussé … Dommage.

Chanson pour l’absente – Stewart O’Nan. Editions de l’Olivier

7 réponses sur « Chanson pour l’absente – Stewart O’Nan »

ce ne donne pas envie de courir chez le libraire

Merci de nous renseigner les livres à ne pas lire
ca permet de sérieuses économies!

Peut-être faut il prendre d’autres avis, voire aller à la FNAC pour découvrir le début plutôt que de se faire dicter sa conduite…. 🙂 ?

Je ne vous suis pas pas … Mes notes de lecture ne sont que le reflet de mon ressenti – personnel – dicté … par mon coeur. Certes vous êtes libre de « prendre » d’autres avis. Je suis une lectrice sensible et il faut qu’un livre me touche avant tout. Tel n’a pas été le cas ici …

Moi , si je n’ai pas envie d’acheter ce livre parce que j’ai lu une critique négative – et encore pas si négative que ça -…… prout pouet pouet cucul lapraline….. je l’achète pas
c’est mon droit et ça ne fait pas de moi un esclave pour autant

Personne ne dicte la conduite de personne ici.
Le propre de ce site est que chacun donne son avis avec honnêteté.
De plus, Céleste a toujours écrit des notes de lecture très détaillées et motivées. Quand elle dit que l’intensité des sentiments fait défaut, c’est certainement le cas. Maintenant, tout dépend du lecteur. Nous on lui donne les éléments pour qu’il puisse se faire une idée, contrairement à de nombreux sites où l’on balance des j’aime et j’aime pas, sans argumentation… Nous essayons d’éclairer le lecteur. Force est de constater que celui-ci ne nous en sait pas toujours gré.

Merci Noann. Peut-être mes commentaires ne vont-ils pas dans le sens de tous les lecteurs mais tant pis, comme je le disais à Ai, ils sont le reflet de mon ressenti, viennent du fond du coeur.

Forcément, il y a toujours des avis divergents.
L’essentiel est que le commentaire soit sincère et motivé. Ainsi la personne intéressée par un livre peut voir si ledit livre vaut un achat, en fonction de sa personnalité de lecteur et des arguments que nous lui donnons.

Quant à lire les premières pages pour se faire une idée….. pas d’accord. Pour certains livres (la plupart même), il faut lire beaucoup plus que les premières pages pour voir si on aime ou pas. Les critiques de journalistes et autres pro du bouquins ne nous éclairent pas toujours non plus, tant elles sont toujours élogieuses. Je reste persuadé que c’est sur les blogs de particuliers qu’on trouve les avis les plus sincères

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.