Catégories
Premier Grand Cru Classé

Une belle histoire d’amour qui finit bien – Xavier Deutsch

L’histoire d’un trio : Zoé, Achille et Paul, qui est aussi le narrateur. Trois copains de longue date qui tissent une complicité inébranlable.

Zoé tombe amoureuse d’un homme de trois fois son âge, Charles, un magistrat (détail important !) particulièrement sadique, manipulateur et dominateur.

L’histoire d’un trio : Zoé, Achille et Paul, qui est aussi le narrateur. Trois copains de longue date qui tissent une complicité inébranlable.

Zoé tombe amoureuse d’un homme de trois fois son âge, Charles, un magistrat (détail important !) particulièrement sadique, manipulateur et dominateur. Charles pousse Zoé à coucher avec un inconnu, pour le lui reprocher l’instant qui suit. Il la culpabilise et lui conseille un psy. Un psy, justement, le prétexte est bon pour retrouver ses amis et couper son portable… Car Charles interdit à Zoé toute sortie, il lui téléphone cent fois quand elle part et la tance quand elle ne répond pas. Il y a aussi la messe, où le trio se retrouve tous les samedis… Puis Zoé propose un jour à ses comparses de se rendre à une soirée costumée mondaine… Là, Paul rencontre Sigrid, dont il tombe fou amoureux.

J’ai rarement lu autant de pages en si peu de temps, j’ai avalé les 80 dernières en  trois quarts d’heure. L’auteur m’a mené par le bout du nez dans son roman tendre et drolatique à la fois. Le fait qu’un magistrat soit tourné en ridicule m’a plu tout particulièrement. On se glisse dans la peau de Paul, qui parle de lui et de ses amis avec bonhomie et vérité. Un homme authentique, amusant, touchant.

Il y a aussi le style Deutsch, une écriture de qualité globalement, qui n’exclut pas les mots vulgaires  (dommage !). Son style s’est poli avec le temps. Dans certains de ses livres, il était parfois alambiqué, moins maintenant.  J’ai trouvé ce roman jouissif et bien ficelé. Seules les dernières pages m’ont déçu. Par bonheur, Deutsch est enfin publié chez un éditeur bien distribué, après avoir longtemps erré chez un petit belge peu sérieux d’un nom très court.

Zoé n’allait pas très bien. Elle avait mal choisi son moment : j’avais l’esprit tourné d’un autre côté. L’amour est un sentiment généreux qui rend égoïste. A la brasserie Terre-Neuve, ce jeudi-là, et bien que fidèle à elle-même, elle ne se fût guère épanchée sur ses avanies, je crois bien ne l’avoir jamais écoutée que d’une oreille ; de l’autre, j’entendais la voix intérieure qui murmurait les termes de ma prochaine lettre à Sigrid

Une belle histoire d’amour qui finit bien – Xavier Deutsch. Éditions Robert Laffont

6 réponses sur « Une belle histoire d’amour qui finit bien – Xavier Deutsch »

Une critique teintée d’humour et un pied de nez au monde de robe au sein duquel circulent parfois de drôles des personnages … Ton billet de lecture m’a donné envie de m’imprégner de l’atmosphère de ce roman …

J’ai un peu de mal avec les magistrats, et avec l’autorité en général (car je suis ma propre autorité non partageable).

Mais j’aime bien certaine femme de magistrat 😉

Disons, que dans ce livre, le fait que ce soit un notable qui joue le rôle de pervers ajoute un petit effet de plaisir vengeur, car si ça avait été un petit, c’eût été évidemment moins gai !

Un petit éditeur peu sérieux, le Castor Astral? C’est juste la maison d’édition qui lui a permis d’obtenir le Rossel, rien de moins…

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir aimé ce roman! (je viens de lire une critique assez virulente et fort négative qui m’a surprise) Je l’ai relu (que dis-je, dévoré!) aujourd’hui, avec un plaisir encore plus grand que la première fois : connaissant déjà l’intrigue et les rebondissements, j’ai davantage observé la forme, l’écriture, les petits détails… Et j’ai réalisé que les allusions au 18e siècle (que j’aime énormément) étaient encore plus nombreuses que je ne le pensais! C’est la meilleure adaptation de cet esprit libertin à notre époque que j’aie lu jusqu’ici (et je suis extrêmement difficile, même hostile d’ailleurs, sur ce sujet)
J’ai presque envie de le relire à nouveau avant de rédiger mon avis pour samedi, tant cette lecture a été rapide!

Merci pour cet avis !

J’ai beaucoup aimé l’écriture, même si elle peut paraitre un rien maniérée, et l’esprit même du roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.