Catégories
vin de table

Où en est la nuit ? – Jean Hatzfeld

Frédéric, reporter de guerre, se retrouve bloqué dans une oasis éthiopienne. Il fait la connaissance d’Ayanleh, un soldat un peu déluré, autrefois double champion olympique de marathon, dieu des stades, mais tombé dans les oubliettes suite à un contrôle positif au dopage.

Alors qu’assis en face D’Ayanleh sous un palmier, Frédéric comprend de leurs échanges que l’athlète a été dopé à son insu … Moult questions se bousculent alors dans sa tête.

Couv Où en est la nuit

Frédéric, reporter de guerre, se retrouve bloqué dans une oasis éthiopienne. Il fait la connaissance d’Ayanleh, un soldat un peu déluré, autrefois double champion olympique de marathon, dieu des stades, mais tombé dans les oubliettes suite à un contrôle positif au dopage.

Alors qu’assis en face D’Ayanleh sous un palmier, Frédéric comprend de leurs échanges que l’athlète a été dopé à son insu … Moult questions se bousculent alors dans sa tête. Pourquoi a-t-il expulsé de France ? Pourquoi est-il réduit à l’état de sans-papiers ? Pourquoi se trouve-t-il là aux antipodes de son pays d’origine et de gloires ?Couv Où en est la nuit

Frédéric essaie de comprendre … Dans son périple, il va croiser des personnages insolites, tous victimes de cette déliquescence qu’ils n’ont pas voulue mais qui se retrouvent là, livrés à eux-mêmes, à leur combat intérieur.

Au fil des pages, il tente de faire le compte à rebours de la vie de ces laissés pour compte et va entre autres rencontrer la sublime Tirunesh, l’ostéopathe tchèque Hannah, et d’autres personnages en pleine dérive.

L’auteur nous invite à suivre le parcours chaotique de ces personnages à l’âme fissurée, au cœur de guingois, à travers une plume tantôt tendre, tantôt fataliste.

De longs dialogues, qui dévoilent peu à peu les arcanes du monde sportif dont parle Ayanleh avec délicatesse derrière sa souffrance larvée, de la mentalité africaine impitoyable et débonnaire à la fois. Tout est relaté avec beaucoup de pudeur, de justesse, avec quelques éclats d’humour en toile de fond.

Certes …

Cependant, le récit souffre d’une lenteur et d’une monotonie qui ne donnent pas envie de suivre l’auteur dans les méandres et les divagations de son personnage.

Un roman d’une belle facture formelle mais un peu ennuyeux dans le fond.

Où en est la nuit ? de Jean Hatzfeld, éditions Gallimard.

7 réponses sur « Où en est la nuit ? – Jean Hatzfeld »

Céleste écrit toujours des notes pleines de finesse et de nuance.
Une lectrice toute en sensibilité

C’est marrant de constater à quel point les collègues journalistes de l’auteur trouvent ce livre formidable, et les « autres » beaucoup moins…

Ça fait partie des choses bizarres de ce monde.
Les journalistes agissent toujours en parfaite indépendance, c’est bien connu !

Je pense que le monde du journalisme est une caste qui, comme beaucoup d’autres, encense ses émules …
Moi j’ai donné mon ressenti personnel sur ce roman et mon commentaire n’est que le reflet de ce qu’il m’a inspiré …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *