Catégories
Grand vin

Le monde sans vous – Sylvie Germain

Par une écriture éblouissante, l’auteur s’adresse à ses parents disparus et leur rend un hommage affectif poignant. Elle nous livre son message à travers deux récits. Le premier nous entraîne dans le Transsibérien. Sa mère est transportée sur la route de grands poètes et les paysages croisés sont remplis de légendes de toutes sortes …, tandis que le second récit nous fait découvrir la peinture et aussi l’horticulture, le monde dont son père est originaire.
Voici un livre délicieux qui nous transporte entre le voyage et la méditation.

Couverture le monde sans vous

Par une écriture éblouissante, l’auteur s’adresse à ses parents disparus et leur rend un hommage affectif poignant. Elle nous livre son message à travers deux récits. Le premier nous entraîne dans le Transsibérien. Sa mère est transportée sur la route de grands poètes et les paysages croisés sont remplis de légendes de toutes sortes …, tandis que le second récit nous fait découvrir la peinture et aussi l’horticulture, le monde dont son père est originaire.
Voici un livre délicieux qui nous transporte entre le voyage et la méditation.Couverture le monde sans vous

Et puis, au fil de cette randonnée, l’auteur nous porte par des mots forts, nous parle d’amour – le vrai, le grandiose – avec un talent fou. De l’absence aussi … la mère, les autres, partis, morts, en partance, en ostracisme, en exode …

Et la fin du récit nous parle de la vie, de la mort, de ce fil fragile qui nous tient debout, de notre attirance pour la terre dans ce qu’elle est source de vie ou de mort, de l’envie de marcher dessus, de s’y rouler puis de s’y endormir pour l’éternité …

J’ai aimé cette douce balade d’un antipode à l’autre, de la vie à la mort … Inlassablement, je me suis laissée porter.

A lire très vite.


«Chacun recèle dans son imaginaire un atlas amoureux qu’il compulse selon sa fantaisie. Un atlas amoureux est forcément extravagant, illustré de cartes et de planches qui ne respectent pas toujours la bonne échelle. C’est un imprécis de géographie passionnelle.»

Le monde sans vous de Sylvie Germain, Éditions Albin Michel.

10 réponses sur « Le monde sans vous – Sylvie Germain »

Merci Métaphore !

J’aime bien les métaphores et j’aime bien votre site, bien clair et avec de belles couleurs sobres.

J’ajoute à mon tour un lien (il faudra un peu de temps pour qu’il apparaisse partout à cause de la mémoire cache). Super l’échange !

Bonne soirée !

C’est Noann qui m’a fait découvrir cet auteur. J’ai été conquise et j’ai commencé la lecture de Magnus, acheté aujourd’hui …

Je me laisserai bien tentée car j’avais aimé « l’inaperçu » d’elle.
Te livres voyageurs commencent à partir de chez moi…

Hello CricriS

Oui j’ai vu que les livres continuaient à voyager, merci pour eux, pauvres petits êtres qui auront toujours une demeure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *