Catégories
Cru bourgeois

Cette main qui a pris la mienne – Maggie O’Farrel

Que peut unir Lexie, une femme effrontée partie à la découverte de Londres dans les années 60, menant avec acharnement sa vie professionnelle et sa vie de femme célibataire et Elina, une jeune artiste peintre d’origine finnoise, maman d’un fils et dont l’accouchement qui a failli lui coûter la vie, l’éloigne presque de son époux, Ted ? A priori rien…

couverture de Cette main qui a pris la mienne

Que peut unir Lexie, une femme effrontée partie à la découverte de Londres dans les années 60, menant avec acharnement sa vie professionnelle et sa vie de femme célibataire et Elina, une jeune artiste peintre d’origine finnoise, maman d’un fils et dont l’accouchement qui a failli lui coûter la vie, l’éloigne presque de son époux, Ted? A priori rien…

couverture de Cette main qui a pris la miennePar bribes, l’auteur raconte les vies fébriles, les difficultés de vivre à deux, les désirs et les silences des personnages qui se croisent …
Et nous voici touchés par le message de l’auteur qui explore les tréfonds des sentiments humains dans ce qu’ils ont de sublimes mais aussi de destructeurs. Elle décrit à merveille les silences, les situations équivoques, les secrets enfouis jadis qui ressurgissent à travers une rencontre improbable de deux femmes issues d’époques différentes mais qui partagent le même milieu, celui des artistes dans ce Londres d’après-guerre.

L’auteur scrute les liens qui unissent des personnages aux antipodes et nous invite à suivre le chemin de ces deux femmes, l’une enfant des années 50 férue d’écriture et l’autre, jeune peintre, maman d’un fils, miraculée d’un accouchement difficile et perdue devant l’attitude déconcertante de son époux depuis la naissance de leur fils.

La fin du récit est inattendue. Ted révèle un lourd secret, qui finit par réunir intimement les deux femmes …

Un beau récit sur la puissance des liens familiaux, les sentiments amoureux, les relations maternelles. Indubitablement …

Cependant, si j’ai classé ce roman dans la catégorie plus modeste des «crus bourgeois» c’est tout simplement parce que cette thématique est un peu « tendance » à l’heure actuelle, vue et revue mille fois …

Tout en reconnaissant bien entendu à l’auteur une plume émouvante et sensible…

Cette main qui a pris la mienne de Maggie O’Farrel, Éditions Belfond.

10 réponses sur « Cette main qui a pris la mienne – Maggie O’Farrel »

Voilà qq temps que je ne vous avez pas rendu visite, la moisson est plutôt bonne même si pour la plupart ça attendra la sortie poche, celui-ci y compris car comme toi ces thèmes me lassent rapidement, à consommer avec modération donc !

Moi, j’ai bien aimé.Certes, ce n’est pas un grand livre mais le soir,quand on est fatigué, il se laisse déguster !
on m’a conseillé un autre livre de cet auteur,à suivre…

à Filomène :
De cet auteur, j’ai apprécié un roman plus ancien « Quand tu es parti » traitant également de souvenirs mais sous une autre forme, plus grave celle-là … puisque l’héroine, plongée dans le coma suite à un accident de voiture, voit défiler sa vie et resurgir de sa mémoire des vérités tues, des secrets larvés … Si tu es sensible à l’univers de cet auteur, je te conseille donc ce roman.

Il y a des petits livres qui laissent des traces et de grands livres qui n’en laissent aucune, hormis, peut-être, une étagère un peu affaissée…

Bijour à toutes, au fait.

Tout d’abord, merci à Noann d’être passé nous voir.
Pour Céleste, je suis d’accord avec toi pour le classement de ce livre, que je n’ai pas lu mais j’ai eu le même ressenti sur celui que je viens de finir du même auteur (L’étrange disparition d’Esme Lennox) post à venir prochainement. Encore du secret de famille…
Votre blog est toujours un plaisir, j’aime l’idée!
A bientôt

Merci aussi, mais il n’y a aucune obligation. Si je passe sur un blog et que je laisse un comm, ce n’est pas dans l’espoir d’un retour mais parce que le sujet m’intéresse et appelle une réponse…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *