Catégories
Grand vin

L’envers des autres – Kaouther Adimi

Nous sommes à Alger au début du XXIe siècle. Adel et Yasmine, frère et sœur, jadis soudés, fusionnels, ont grandi, se sont métamorphosés, ont du mal à se parler à présent. Et la distance et le silence s’installent entre eux. Pourtant ils s’aiment toujours autant, balancés entre leur mère acariâtre et une aînée arrivée là avec toute sa famille et qui a pour seule passion la peinture, s’y adonnant toute la journée …

Couv Envers des autres

Nous sommes à Alger au début du XXIe siècle. Adel et Yasmine, frère et sœur, jadis soudés, fusionnels, ont grandi, se sont métamorphosés, ont du mal à se parler à présent. Et la distance et le silence s’installent entre eux. Pourtant ils s’aiment toujours autant, balancés entre leur mère acariâtre et une aînée arrivée là avec toute sa famille et qui a pour seule passion la peinture, s’y adonnant toute la journée …
En bas, dans la rue, et depuis les balcons voisins, on les épie, on bavarde sur leur dos, on les trouve trop beaux, trop brillants, jusqu’à les envier et les mépriser tant ils sont un modèle de perfection … insoutenable.Couv Envers des autres

Et la question se pose alors … Pourquoi le simple fait d’être soi, d’être différent, de sortir du lot, pose-t-il problème ? Parce que dans ce pays de convenances à l’esprit étriqué, être soi pour un jeune n’est que l’expression d’une supériorité, d’un éclat qu’il n’est pas bon de montrer.

Dans cet univers où l’on a signé un pacte avec le silence, des visages et des voix se croisent sans jamais se rencontrer, s’effacent puis se mêlent à d’autres dans un puzzle où chacun perd un peu de soi …

Un roman sensible, noir aussi, que l’auteur embaume toutefois d’un doux parfum de poésie. Elle nous enveloppe dans cette atmosphère de médiation, de rêve d’un ailleurs où il fait bon vivre, en attendant que les mentalités coincées dans leur carcan évoluent …

Avec beaucoup de réalisme, elle donne la parole à toutes ces générations confondues, qui s’approchent, se toisent, sans jamais se connaître, sur fond de jalousie, de rancœurs larvées, avec toujours cette envie de survivre à tout prix, malgré tout …

Violent …

L’envers des autres de Kaouther Adimi, Éditions Actes Sud

13 réponses sur « L’envers des autres – Kaouther Adimi »

Aujourd’hui encore et surtout, je remercie Noann pour cet espace littéraire de qualité, qui me donne envie de venir m’y promener souvent, pour m’imprégner de ses très beaux billets de lecture et déposer moi aussi ma modeste prose …

Je te remercie toi aussi pour ta participation !

Dommage que nous en soyons à nous remercier l’un l’autre

Pourtant ce site mérite vraiment d’être couvert d’éloges …
Mais le monde virtuel est un monde dont il n’émane pas d’émotion … C’est pour ça que je me sens perdue dans ses arcanes.
Longue vie à ce site magnifique.

Ah le monde est plein d’ingratitude !
Quant au virtuel, je le fuis de plus en plus, préférant les soirées entre amis et amies, et le contact proche (et même très proche !)

A contrario, en fait de gratitude, je dois saluer les contacts très aimables avec les auteurs et agences de presse du Québec.

Tout le mérite revient à Céleste, qui a rédigé ce bel article…

Merci à vous aussi Kaouther, un petit coucou de la part d’un auteur nous fait toujours plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *