Catégories
Cru bourgeois

Et puis Paulette – Barbara Constantine

Ferdinand, veuf, vit seul dans sa ferme et se morfond. Ses petits-enfants l’incitent à se remuer un peu, à se tourner vers les autres pour ne pas sombrer dans la morosité. Une violente tempête survient … C’est alors que, poussé par ses petits-enfants, Ferdinand se rend chez sa voisine Marceline. Celle-ci lui fait part des dégâts qu’a subi sa toiture suite à l’orage. Ferdinand se montre d’abord réticent à la secourir, rentre chez lui et finalement se décide à l’héberger. Guy, son meilleur ami, veuf lui aussi, se joindra à eux ainsi que deux autres voisines venues trouver le refuge dans cette petite ferme. C’est ainsi qu’une vraie communauté s’organise.

Ferdinand, veuf, vit seul dans sa ferme et se morfond. Ses petits-enfants l’incitent à se remuer un peu, à se tourner vers les autres pour ne pas sombrer dans la morosité. Une violente tempête survient … C’est alors que, poussé par ses petits-enfants, Ferdinand se rend chez sa voisine Marceline. Celle-ci lui fait part des dégâts occasionnés à sa toiture. Ferdinand se montre d’abord réticent à la secourir, rentre chez lui et finalement se décide à l’héberger. Guy, son meilleur ami, veuf lui aussi, se joindra à eux ainsi que deux autres voisines venues trouver le refuge dans cette petite ferme. C’est ainsi qu’une vraie communauté s’organise.

Entre les colocataires naît une véritable amitié. Tout le monde vit en harmonie, hommes et animaux car Cornélius, l’âne et Chamalo, le chat ont rejoint y ont aussi leur place.

Un conte rempli de fraîcheur, où entraide, espoir et gentillesse résonnent en écho. On se laisse porter par la délicatesse et la douceur des personnages dans ce décor chaleureux et feutré où une nouvelle vie se dessine petit à petit. Et la colonie s’agrandit de jour en jour, mêlant des inconnus avec des voisins qui vivaient l’un près de l’autre mais ne se connaissaient guère.

L’auteur nous raconte comment est née cette solidarité au sein d’une maison où seules régnaient mélancolie et tristesse, comment les vents contraires finissent par rapprocher des êtres aux antipodes. Les personnages sont très attachants et l’on a qu’une envie, les rencontrer et faire un bout de chemin avec eux dans cette communauté de survie. Chacun a fort à faire pour se montrer efficace et le groupuscule porté par l’euphorie va même jusqu’à créer un site internet portant le nom étrange «Solidarvioc.com».

On esquisse un sourire à chaque page tandis qu’on s’émeut aussi …

Un bon moment de lecture qui me remémore un film belge des années 70 « Home Sweet Home », relatant la révolte des pensionnaires d’une maison de retraite bruxelloise. De succulents moments…

Et puis Paulette de Barbara Constantine, éditions Calmann-Lévy.

50 réponses sur « Et puis Paulette – Barbara Constantine »

De cet auteur, je n’ai lu que « A Mélie, sans mélo », un beau petit roman. « Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom » est dans ma PAL, j’ai hâte de le découvrir ainsi que celui que tu présentes.
(L’auteur sera en dédicace au Salon du Livre de Paris ;))

Bonsoir DeL, c’est une agréable découverte, tout en tendresse et en fraîcheur. En revanche, Tom, petit Tom, tout petit homme » ne m’avait pas émue. Je ne l’ai d’ailleurs pas terminé …

De cette auteure, j’ai lu A Mélie, sans mélo. J’avais aimé l’histoire de cette grand-mère et de sa petite-fille… je me souviens d’une lecture tendre, douce, apaisante avec des pointes de mélancolie et de franches rigolades… J’avais beaucoup aimé le regard de Barbara Constantine sur la vieillesse, sans compassion ; je vois qu’il est encore question de personnes âgées dans son dernier livre.

Bonjour Nadael, j’ai trouvé très touchant, tout en tendresse, ce petit roman. Je le conseille incontestablement. Et puisque l’on me conseille de lire A Mélie sans mélo, je vais me le procurer. Cela me semble un récit touchant également.

Comme tu m’ l’avais signalé, il existe bien un site Solidarvioc.com, que j’ai mis en lien dans l’article. C’est amusant, la fiction rejoint la réalité. Ou le contraire…

Je l’ai lu à sa sortie, car j’aime particulièrement cette écrivaine. J’ai mieux aimé « Allumer le chat » et « Tom petit Homme… » Dans ce livre j’ai bien aimé les personnages et la manière dont cette histoire est menée.

Bonsoir Nina, oui une belle fable sur la vie, la solidarité, tout en fraîcheur. En revanche, comme je le disais ci-avant, « Tom, petit homme … » n’a pas suscité d’enthousiasme dans mon chef …

Je ne lis jamais car je ne sais quoi choisir et pas le temps et lors de retour de déplacement professionnel sur Paris arrêt dans une presse pour combler le temps du retour en train j’aperçois « Et puis Paulette »….le temps me manque car beaucoup de monde à la caisse je ne le prends pas de peur de manquer mon train et à mon retour sur ma journée de congé en faisant les courses je retombe sur ce livre avec ce titre qui m’interpelle et là: quel bonheur ce livre,quelle facilité et plaisir à lire, des mots,des situtuations et des personnages simples et vrai qui donnent vraiment envie de vivre une aventure si belle que celle joliement racontée dans ce livre et qui en lisant l’ouvrage n’a pas reconnu un moment de sa vie,le plaisir d’avoir connu un être comme ceux décrits dans ce roman, mille merci pour ce merveilleux voyage avec Ferdinand et sa famille ainsi qu’à vous Barbara!!!!
J’ai acheté « A Mélie sans mélo » et « Tom petit Tom….. »
J’espère voyager sans partir……………..!!

Bonsoir Sonia,
Merci pour votre réponse
Effectivement, « Et puis Paulette » est un récit qui se lit d’une traite et emporte le lecteur aux côtés de tout ce petit monde soudé malgré lui.

En regardant une chronique littéraire à la télévision, la sortie de « Et puis Paulette » est évoquée et commentée. Cela me donne immédiatement envie de lire ce livre dont je note le titre sur mon agenda.
Je l’ai terminé depuis deux jours et le regrette, j’aurais tant aimé que la vie continue avec Ferdinand, Marcelline, Guy et les autres… Cette solidarité, cette amitié sans heurts où sont si joliment écrits des moments de toutes ces personnages différents au départ et si complémentaires à l’arrivée.
Si seulement Barbara écrivait une suite!…

Bonjour Caroll, merci pour cette réponse détaillée, que je rejoins en tous points. Ce roman est une belle fable de l’amitié et moi aussi j’aimerais en connaître plus sur l’avenir de cette communauté bien sympathique.

Je viens de finir  » et puis Paulette » livre sympa , gentil mais j’avoue etre restée sur ma faim, est ce fais expres pour une suite? car j’aimerais savoir ce que va devenir Muriel, si le projet de Kim va aboutir, et si Ferdinand va conclure!!!! et l’argent de Hortense et Simone???? bon si l’ecrivan me lie jveus une suite!!!!!

Bonjour Nath, oui effectivement on reste suspendus à la plume de l’auteur … Mais bon, s’il n’y a pas de suite prévue, il nous reste à laisser divaguer notre imagination et en imaginer une …

Bonjour, je viens de finir votre livre à l’instant et passe donc vous dire que j’ai adoré l’histoire, l’idée, un peu comme une grande famille recomposée.
Merci.

Je viens de terminer ce livre et suis enchantée de ces moments passés avec Ferdinand, Guy, Marceline et tous les autres. J’aimerais aussi qu’il y ait une suite à ce roman plein de fraîcheur, d’amour, de générosité, de tendresse.
C’est une fine analyse de notre vie actuelle où nous sommes nombreux à vivre chacun dans notre coin sans connaître son voisin.
J’ai adoré les Lulus avec leur spontanéité, Marceline et son passé douloureux, Ferdinand au grand cœur, Guy et ses insomnies, les sœurs Lumière scotchées à leur passé, tous les autres et puis …Paulette. Quel est son devenir ? La suite Madame Constantine, vite la suite pour retrouver tous ces personnages si attachants.

Bonjour Clemathide,
C’est un récit que je n’oublierai pas de si tôt. Marceline m’avait particulièrement émue, avec ses tourments et toute cette souffrance qu’elle porte en elle. Et puis le généreux Ferdinand … C’est vrai que l’on est suspendus à la plume de l’auteur. Peut-être devrions-nous lui adresser un message pour qu’une suite soit donnée à cette histoire touchante.
Alors je me lance … Madame Constantine, je me joins à Clemathide et tous les autres lecteurs que votre récit a conquis pour qu’une suite ne tarde pas. Si vous passez par ici …

Bonjour Céleste,

Ravie de votre soutien pour inciter Madame Constantine à nous livrer une suite aux « aventuriers » et amis de …Paulette.
A nous de trouver les différents vecteurs pour lui faire passer ce message.

Ce livre est un vrai bonheur ! Les personnages me manquent déjà ! j’ai adoré le style de Barbara Constantine (la fluidité d’écriture, l’humour… ). Le résumé de ces autres livres me donne également l’envie de les découvrir très vite !! Je m’occupe de personnes âgées à domicile et je leur ai fait partager l’histoire de ce livre. A lire au + vite !!!!

Bonsoir Sylvie, je suis entièrement d’accord avec vous. Un livre tout en émotion. On est suspendu à la plume de l’auteur pour que les personnages nous reviennent très vite …

j ai acheté ce livre dans un moment où j’étais pressée mais il me fallait un livre car plus de livre de chevet et ça ce n’est pas possible !
Et puis Paulette…….. la couverture du livre m’a tout de suite séduite, vite fait j’ai lu le résumé et voilà je viens de le terminer. J’ai a d o r é . Très belle histoire bien écrite et j’aurais aimé que l’histoire aille plus loin ! mais c’est toujours ainsi lorsque nous terminons un Bon Livre. Merci merci.

Bonsoir Marie, oui moi aussi j’ai été très enthousiaste par ce roman rempli d’émotion et de tendresse. Et moi aussi je trépigne d’impatience pour qu’une suite y soit donnée … Mme Constantine, si vous passez par ici …

Bonjour ! je viens de dévorer en 2 jours « Et puis Paulette… » je suis littéralement sous le charme. Cependant, je trouve la fin un peu… « mégalo »… Excellent bouquin qui coule comme du miel dans la gorge.
J’avais adoré « Tom petit Tom tout petit homme ».
Je fais partie d’un club de lecture et dès la rentrée le mois prochain, je vais vous faire de la pub. Même la couverture est drôle et aguichante ! Bravo ! Continuez Mme Constantine !

Bonjour Marinette, moi aussi j’avais été conquise par ce livre plein de tendresse, habillé d’une couverture naïve qui présage un bon moment de lecture

Bonjour madame Barbara C.
Je viens de terminer Et puis Paulette… Je me suis régalée. Merci ! Juste une petite remarque : page 144, le décalage horaire est mal calculé. Je suis à Brisbane et s’il est 4 h du mat. En France, il est 12h ou 13h en Austalie, le même jour. Voilà… Pour une prochaine edution ! donc pour réveiller son père à 4h du mat. Lionel n’appelle pas à 20h. (-: Amicalement, Nicole.

Bonjour Nicole, si vous vous adressez à l’auteur, je crois qu’il serait préférable que vous vous rendiez sur son site pour le faire … J’ignore s’il lui arrive de venir ici …

Quel bonheur! Voilà je viens de terminer ce beau livre et je me sens déjà un peu seule !
Lu d’une traite car on ne parvient pas à en sortir !!! J’ai été très touchée en tant que femme , mère , et infirmière par toutes ces émotions : rapport avec la mort , la maladie ,
les contacts humains , la solidarité entre humains et au travers des générations …. Tant de choses abordées avec des mots simples et de vrais sentiments ! On ne peut être insensible … Je dois avouer que j’ai des chambres d’hôtes et qu’ouvrir ma maison aux autres me parle … mais quelle bonne idée de le faire quand les années s’accumulent et qu’il fait mauvais être vieux … et surtout éviter les maisons de retraite qui ressemblent plus à des mouroirs qu’à des lieux de vie …. Merci encore pour ce merveilleux livre , que j’ai autant aimé que « petit homme »

Bonsoir Hélène, ce roman a laissé des traces dans les mémoires et les coeurs … Nous sommes tous suspendus à la plume de l’auteur espérant découvrir bientôt une suite à cette belle ode à la vie et à l’amitié. Merci Hélène pour votre avis constructif, empreint de vérité et sensibilité. En revanche, pour « Tom petit Tom … » je suis plus mitigée …

contrèrement à certaine ,j’ai beaucoup aimé tom petit tom et d’ailleur les petits garçons, dans et puis paulette mon fait pensée au ptit tom.je n’ai pas top aimé la fin ce déni de grosse ne colle pas avec le livre.Mais cela m’a donné envie de lire MELI SANS MELO

Bonsoir Laurence, oui un régal d’émotions et de sensibilité … Les lecteurs enthousiastes par ce roman trépignent pour en lire la suite … si suite il y aura.

beaucoup d’émotions, la relation petits enfants grands parents, l’entr’aide,
l’amitié, les difficultés, ce livre est une réponse à tant de questions…….
félicitations et j’attends aussi une suite…..

Bonsoir Reine (quel joli prénom…). Ce roman a marqué ma mémoire et j’espère que l’auteur bercera à nouveau nos coeurs en nous offrant une suite très bientôt…

bonjour Céleste et les autres,
je viens de lire dans la foulée : allumer le chat, a Mélie sans mélo, Tom, petit Tom et le dernier et puis Paulette.
Je les ai dévorés. ils sont pleins de tendresse, d’humour, de compassion.
J’en redemande…. encore…encore

Bonjour Duchesse, bienvenue donc dans l’univers de B. Constantine et surtout dans notre magnifique espace qu’est Livrogne !

Eh bien moi, j’ai découvert d’abord « Tom petit Tom », puis « Et puis Paulette », puis « A Mélie sans mélo », je les ai tous adorés, mais je leur reprocherais une fin trop belle en général…

J’ai commencé « Allumer le chat » et là je ne me suis pas du tout retrouvée dans la conception de ce livre que j’ai d’ailleurs abandonné en cours, ce qui est extrêmement rare pour moi.

Je reconnais cependant que tous les livres de Barbara Constantine sont très divertissants. Je fai partie d’un club de lecture et je les conseille volontiers à des personnes qui n’aiment pas particulièrement lire.

Bonjour Marie Peynet, autant je n’avais pas du tout aimé « Tom petit Tom » autant « Et puis Paulette » m’a émue et enthousiasmée.

Ah oui ! Une merveille d’humour, d’amour, de sensibilité ! Il remonte le moral..
De plus il fait référence à un sujet de société et montre que la solidarité et la coloc entre les différentes générations a de beaux jours devant elle.de plus.. le site http://solidarvioc.com/ existe !

Alors autant j’ai adoré « Et puis Paulette » autant j’ai été déçue par « allumer le chat ».. Trop de personnages et pas réussi à les trouver attachants.. on n’a pas le temps de les connaitre… Mais toujours la tendresse pour des personnages déjantés et hors des sentiers battus..

et je viens de finir « A Mélie sans mélo »..
Une fois encore un très joli moment de lecture. Une petite pause fraicheur entre deux livres moins légers… De la douceur, de la tendresse, des jolis mots. Le bonheur… quand je peux… une grand-mère comme tout le monde coudrait en avoir une… un monde dans lequel amour et souvenirs sont les moteurs de la vie… Une belle tranche de douceur et de solidarité intergénérationnelle à consommer sans modération.

Je viens juste de lire « et puis Paulette… » Ce livre je l’ai trouvé dans un petit
restaurant bibliothèque minuscule dans les pyrénées atlantiques.
Je suis ravie, de l’amour de la douceur entre deux polars!!!! Très beau livre,
émouvant. J’ai 70 ans je ne me sens pas encore très vieille et je pense souvent
à la fin de vie. Et franchement ce livre m’a donné de penser autrement.
Très beau livre, touchant et je le recommande à tout le monde.
Merci pour ce moment de lecture.

Bonjour je viens de lire tout vos messages sur le gentil roman :Et puis Paulette cela fait deux fois que je le lie en deux ans, mais comme vous dites tous, on reste sur sa faim et on voudrait une suite !!!!!!
Puisque l’auteur a mis des pointillés après Paulette…… c’est qu’il devrait y avoir une suite …… Et je l’espère bien, j’espère que l’auteur lira nos messages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *