Catégories
Cru bourgeois

Noces de sel – Maxence Fermine

Voici le dernier roman d’un de nos auteurs-chouchous… Conforme à la lignée qu’il s’est tracée depuis des années déjà, il nous livre une histoire basée sur quelques personnages. Comme d’habitude, un homme qui tient le rôle principal, suit une quête personnelle qui comme d’habitude aboutira difficilement, ou pas du tout, et se soldera par un drame, comme d’habitude. Il y a aussi, comme d’habitude, une femme jeune et très jolie, et quelques figurants qui viennent mettre leur grain de sel… Ou de sable. Bref, on est bel et bien dans un roman de Fermine. Comme Cloclo, notre chouchou exploite son filon, et ma foi, ça marche, comme d’hab…

Voici le dernier roman d’un de nos auteurs-chouchous… Conforme à la lignée qu’il s’est tracée depuis des années déjà, il nous livre une épopée basée sur quelques personnages. Comme d’habitude, un homme qui tient le rôle principal, suit une quête personnelle qui comme d’habitude aboutira difficilement, ou pas du tout, et se soldera par un drame. Il y a aussi, comme d’habitude, une femme jeune et très jolie, et quelques figurants qui viennent mettre leur grain de sel… Ou de sable. Bref, on est bel et bien dans un roman de Fermine. Comme Cloclo, notre chouchou exploite son filon, et ma foi, ça marche, comme d’hab…

Ici, le héros principal est haut en couleur. Il s’agit d’un raseteur, une figure emblématique de la Camargue. Tout dans ce roman porte donc à la rêverie ; les lieux chaleureux et typiques, le personnage chatoyant. Et bien entendu, celui-ci est confronté aux vicissitudes d’une existence chahutée… Valentin Sol est épris d’une femme très jeune et très belle et très sexy et très… Bref. Elle s’appelle Isoline. Bien entendu, tout n’est pas simple. C’est même vachement compliqué. Le père d’Isoline s’oppose catégoriquement à son union avec Valentin. La raison de ce refus est tout à fait légitime et rationnelle, et elle n’apparaitra que dans les dernières pages. L’auteur sait conserver le mystère et entretenir le désir d’en savoir plus. On a envie de découvrir la clé du drame, alors on tourne les pages à toute vitesse. Mais pourquoi le père d’Isoline s’oppose-t-il au bonheur de sa fille. Pourquoi diable…? Je n’en dirai pas plus.Noces de sel

L’intrigue est savamment menée et bien construite, et pour ma part j’ai lu ce mince roman en moins d’une heure, avec le plaisir masochiste de la curiosité. Ça a donc bien fonctionné. Pour ce qui est des qualités d’écriture, l’auteur écrit bien, avec un vocabulaire de plus en plus riche depuis ses premiers romans. On pouvait les lire sans ambages. Après il a fallu plonger dans le Petit Robert, puis dans le Larousse. À présent, pensez à acheter un Littré. L’ambiance est bien décrite, les lieux peints de façon très vivante et réaliste. L’auteur a du métier et ça se sent. Il reste que l’intrigue a un léger goût de romance préfabriquée, ce sera mon seul petit bémol.

Pour ce qui est du classement, j’ai déjà donné beaucoup de verres à cet auteur, j’ai peur qu’il se noie dans le vin, ou qu’il ait un accident de voiture. Deux verres ça va, trois verres bonjour les dégâts. Je me contenterai donc de cette position modeste…

Noces de sel – Maxence Fermine

23 réponses sur « Noces de sel – Maxence Fermine »

Je crois que je vais encore me laisser tenter par cet auteur après cet avis positif : je n’ai lu que les deux premiers romans actuellement (bref, deux qui ne sont pas chroniqués sur ce blog), mais le filon qu’il exploite et la façon dont il le fait me plaisent.
Lequel serait le meilleur de cet auteur d’après toi?

Bonsoir Minou

On peut prendre cet auteur à peu près par n’importe quel bout, mais j’ai une petite préférence pour « Neige » et son écriture d’essence poétique…

Bonjour à toutes et merci pour vos réactions…

Oui cet auteur a un petit cercle de fidèles, depuis ses premiers livres (Neige, le violon noir…) Il devrait vous plaire !

J’ai découvert cet auteur récemment avec Neige que j’ai beaucoup aimé ! J’ai acheté d’autres romans de lui, ils m’attendent sagement. J’aime bien ta critique, Noann.

Bonsoir Krol !
« Neige » est son premier roman et pour moi cela été un coup de coeur. A présent, je suis devenue fan de cet auteur. Je te conseille « Le papillon du Siam » et « Amazone », de beaux souvenirs de lecture pour moi.
Oui moi aussi j’aime bien le billet de Noann, très explicite, très bien écrit et il a laissé plané un suspense qui ne donne qu’une seule envie … courir chez le libraire pour découvrir ce roman très vite.

Bonsoir Clara, je suis sûre que ce livre te plaira. Et si tu ne connais pas encore l’auteur, lis donc « Neige »

oui Fermine est un auteur sympa qui se lit facilement
enfin avant
Comment ça bonne journée à touTES?

En toute honnêteté, je me demande si je ne vais pas fermer définitivement ce site.

Je me pose la question depuis quelques jours.

ça n’a pas spécialement un rapport avec la réponse sincère de Théoma…

« Neige » est un de mes coups de coeur… J’avais lu également « l’apiculteur » puis je suis passée à coté des suivants…
Merci à ton site .. cela va me permettre de renouer avec la découverte de Maxence Fermine… Merci de permettre à ceux qui flemmardent et flânent « Chez Livrogne » de découvrir – ou redécouvrir – des auteurs délaissés à tort………

Bonsoir Selkis,
Lis donc « Le Violon noir » et « Le papillon du Siam » pour te plonger dans l’univers particulier de cet auteur que j’apprécie beaucoup. Si, comme moi, tu as aimé « Neige », tu te laisseras porter par ces deux autres romans que je te conseille.

Je suis très heureux d’apprendre que Maxence Fermine a écrit un nouveau roman. Je suis un fan de cet auteur. Neige reste mon préféré. C’est à la littérature ce que le haïku est à la poésie: un vrai bijour.

Bonsoir Bernard jgm, Maxence Fermine fait partie de mes auteurs favoris. Neige est incontestablement un ravissement mais lisez donc aussi « Le papillon du Siam » et « Amazone », que j’ai beaucoup aimés. P.S. : heureuse de lire un avis masculin ici …

C’est un bon conseil de suggérer la lecture de « Le papillon de Siam » et « Amazone »( Anonyme) et « le violon noir » (Céleste) … J’en suis tellement persuadé que je ne l’ai pas attendu pour lire ces titres. J’ai d’ailleurs lu tous les livres… de Maxence Fermine!
Merci de vos messages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *