Catégories
Grand vin

L’homme-joie – Christian Bobin

Ce qu’on voit nous change. Ce qu’on voit nous révèle, nous baptise, nous donne notre vrai nom.
Dieu est à des années-lumière de nous, même si un nouveau-né l’attrape d’un petit tour de main.
J’essaie de vous dire une chose si petite que je crains de la blesser en la disant.
Écrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir.

Voici un auteur dont il est bien difficile de parler sans le travestir ou l’interpréter. Aussi me contenterai-je de quelques extraits.

« L’homme-joie » ravira tous les amateurs de ce genre à nul autre semblable…

Quelques citations :

Ce qu’on voit nous change. Ce qu’on voit nous révèle, nous baptise, nous donne notre vrai nom.

Dieu est à des années-lumière de nous, même si un nouveau-né l’attrape d’un petit tour de main.L'homme-joie

J’essaie de vous dire une chose si petite que je crains de la blesser en la disant.

Écrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir.

L’absence de vérité dans une voix est pire que la fin du monde.

Quand ils voient un miracle, la plupart ferment les yeux.

Un livre est voyant ou il n’est rien. Son travail est d’allumer la lumière dans les palais de nos cerveaux déserts.

L’homme-joie de Christian Bobin. Éditions L’Iconoclaste

7 réponses sur « L’homme-joie – Christian Bobin »

Ravie de retrouver les mots de Bobin… j’ai gardé un très bon souvenir de La part manquante et de La petite robe de fête lus il y a bien trop longtemps… tu me donnes envie de le relire.

Moi aussi je une grande admiratrice de l’auteur, je possède d’ailleurs la quasi-entièreté de son oeuvre. Ce roman-ci attend sur ma table que je m’y plonge …

La voilà en exergue sur notre site…

Content d’avoir récupéré l’accès à mes six sites… Depuis trois jours, je ne pouvais plus rien faire. Un cas assez particulier d’incompréhension technique entre mon fournisseur d’accès et mon hébergeur ovh.com

Bonsoir à tous, personnellement, Christian Bobin est un de mes auteurs préférés. Oui son écriture est un régal comme le dit Noann mais il faut être réceptif à son univers très particulier, métaphorique et chargé d’émotions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.