Catégories
Cru bourgeois

Le garçon qui n’existait pas – Patrice Leconte

Gérald passe inaperçu… Quoi qu’il fasse, personne ne s’intéresse à lui. Un jour, alors que la banque où il travaille fait l’objet d’un braquage, il sauve ses collègues avec beaucoup de bravoure. Tout le monde est remercié, applaudi mais aucun bravo ne lui est adressé… Même Victoire, sa patronne, ne prête attention à lui.

Las de toute cette indifférence et pour que les beaux yeux de Victoire se posent enfin sur lui, Gérald décide de l’épater et réalise un challenge insensé. Ainsi, il va traverser la Manche à la nage.

Gérald passe inaperçu… Quoi qu’il fasse, personne ne s’intéresse à lui. Un jour, alors que la banque où il travaille fait l’objet d’un braquage, il sauve ses collègues avec beaucoup de bravoure. Tout le monde est remercié, applaudi mais aucun bravo ne lui est adressé… Même Victoire, sa patronne, ne prête attention à lui.

Las de toute cette indifférence et pour que les beaux yeux de Victoire se posent enfin sur lui, Gérald décide de l’épater et réalise un challenge insensé. Ainsi, il va traverser la Manche à la nage.

Le garçon qui n'existait pasL’on suit cahin-caha les exploits d’un jeune homme incompris, effacé, délaissé de tous, qui a toujours vécu entre parenthèses, suspendu et chancelant sur le fil des âmes humaines peu soucieuses de le soutenir et l’apprécier tel qu’il est, en équilibre précaire dans une faune d’égoïstes se contemplant l’ombilic au mépris d’autrui.

Une vague et un dos crawlé plus loin, on s’attend à ce que surgisse un imprévu, une surprise mais rien ne viendra troubler la motivation et le courage du nageur tandis que le lecteur se laisse porter par le récit, les yeux un peu alourdis et somnolant bientôt dans une douce oisiveté…

Voici l’histoire d’un garçon anodin, fragile qui, déjà gamin ignoré de tous se débattait dans la mêlée sans jamais émerger et, des années plus tard, ira jusqu’au bout de son rêve pour gagner le cœur d’une femme si belle, si inaccessible.

Un roman au ton juste, sans fard, sans grande envolée littéraire, sans grande charge émotionnelle, certes touchant et délicat. Un bon délassement à emporter en week-end ou dans une salle d’attente et n’en garder que le souvenir mélancolique d’un homme en pleine dérive, prêt à tout pour séduire et… exister.

Le garçon qui n’existait pas de Patrice Leconte, éditions Albin Michel

6 réponses sur « Le garçon qui n’existait pas – Patrice Leconte »

Bonjour Clara, peut-être auras-tu le même ressenti que moi… Je lirai ton avis avec plaisir
Bon dimanche à toi

@ Celeste, au fond ce garçon a passé toute sa vie inaperçu et pour se faire remarquer de sa belle, il nage ! J’aurais préféré qu’il se révolte en organisant un casse ou qu’il la kidnappe ou qu’il se suicide en lui laissant une lettre d’amour enflammée. Pas terrible ! Mais je gage que Patrice Leconte en fera un film !

Bonjour Annette, certes l’auteur n’a pas donné beaucoup d’intensité à son récit et il eût eu mieux valu qu’il l’adapte au cinéma directement. Pour ce qui est du héros, je dirais que c’est romantique moderne, gentillet. Il ne correspond pas à ces grands romantiques d’antan capables de folies démesurées pour séduire. Attendons donc de voir le visage de ce héros sur la toile…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *