Catégories
Cru bourgeois

Le village évanoui – Bernard Quiriny

Que s’est-il passé un matin de septembre, à Châtillon-en-Bierre ? Les habitants se retrouvent du jour au lendemain coupés du monde, sans moyen de communication, sans téléphone ni réseau internet… Même les routes ne mènent nulle part et il est donc impossible de quitter le village. Le village semble s’être effacé de la carte de France.

Surgissent alors moult questions… Comment trouver les moyens de subsistance, de soins ? Puis viennent les énigmes abstraites… Le village a-t-il été propulsé hors de l’univers et est désormais seul ?

Que s’est-il passé un matin de septembre, à Châtillon-en-Bierre ? Les habitants se retrouvent du jour au lendemain coupés du monde, sans moyen de communication, sans téléphone ni réseau internet… Même les routes ne mènent nulle part et il est donc impossible de quitter le village. Le village semble s’être effacé de la carte de France.

Surgissent alors moult questions… Comment trouver les moyens de subsistance, de soins ? Puis viennent les énigmes abstraites… Le village a-t-il été propulsé hors de l’univers et est désormais seul ? Est-ce un signe du destin, une manœuvre d’une autre entité ?

Le village évanouiDans ces instants surréalistes s’ensuivent les affrontements entre villageois, les découragements, les angoisses face à l’inattendu. La vie s’organise tant bien que mal, mêlant peurs démesurées et instinct de survie. Dans cette communauté imposée, on découvre la personnalité de chacun, les égoïstes peu soucieux du sort des autres, qui se démènent seuls pour sortir de leur galère, les meneurs qui dirigent les autres, ceux qui vivent dans leur thébaïde en attendant les jours meilleurs… Dans ce petit monde suspendu, la survie devient aléatoire… Ainsi sous le joug de l’église toujours puissante, des groupuscules qui apparaissent, la vie s’essouffle doucement.

Dans ce conte philosophique et fantastique, l’auteur remue nos inquiétudes d’humains assistés et connectés virtuellement au monde entier. La situation vécue par les personnages est tantôt teintée d’humour, tantôt bouleversante.

Une belle réflexion sur la mondialisation et ses dérives mais aussi sur le sens de l’existence… Indéniablement.

Cependant, autant le récit est passionnant au départ, autant il s’embourbe vers le milieu. Il en devient même un peu monotone. L’auteur nous dévoile pourtant toutes les facettes d’une intrigue passionnante, dépose çà et là tous les ingrédients d’un suspense bien enlevé et mène le lecteur vers un dénouement de l’histoire, hardi et surprenant. Malgré cela, le cours de cette fable impassible fléchit un peu par moment et le style du récit un peu pesant embarrasse le lecteur qui s’attendait à trouver le même enthousiasme qu’aux premières pages…

Le village évanoui par Bernard Quiriny

2 réponses sur « Le village évanoui – Bernard Quiriny »

Jamais lu Bernard Quiriny, entendu dans un récent Mauvais Genre sur France Culture à l’occasion de la sortie de ce village évanoui. La filiation annoncée avec Marcel Aymé et l’hypothèse de départ toute simple faisaient bien envie. Mais effectivement, à bien y réfléchir, les discussions ont beaucoup plus tourné sur cette hypothèse qu’à son traitement sur la durée. J’essaierai quand même ou me rabattrai sur ses Contes carnivores qui semblent faire figure de classique sans sa bibliographie.

Bonjour Emmanuel, mille mercis pour votre avis constructif. Si vous n’avez jamais lu B. Quiriny, je ne sais que vous conseiller puisque je n’ai moi-même lu auparavant que « Les Assoiffées » – je n’avais pas accroché du tout et l’ai abandonné rapidement – et n’ai pas lu « Contes carnivores ». »Le village évanoui » était une lecture agréable bien que s’essouflant vers la fin du récit, comme je l’évoque dans ma chronique… A vous de voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *