Catégories
vin de table

Eux – Claire Castillon

Une jeune femme enceinte passe tout son temps seule chez elle. Dans cet isolement, elle gamberge et croit entendre des voix. Ce sont celles de ses ancêtres qui lui veulent du mal, jusqu’à vouloir s’emparer de son bébé. Sa mère lui donne de précieux conseils tandis que son père essaie de la raisonner. Son compagnon ignore tout de cela mais le doute s’installe peu à peu. Peut-être fait-il partie de cette étrange conspiration…

L’auteur nous entraîne dans les abysses d’une âme en plein chaos, bouleversée par la maternité et les voix maléfiques qui la hantent.

« Petite poule, poupée gigogne, allez, donne-nous ton œuf. »

Une jeune femme enceinte passe tout son temps seule chez elle. Dans cet isolement, elle gamberge et croit entendre des voix. Ce sont celles de ses ancêtres qui lui veulent du mal, jusqu’à vouloir s’emparer de son bébé. Sa mère lui donne de précieux conseils tandis que son père essaie de la raisonner. Son compagnon ignore tout de cela mais le doute s’installe peu à peu. Peut-être fait-il partie de cette étrange conspiration…

L’auteur nous entraîne dans les abysses d’une âme en plein chaos, bouleversée par la maternité et les voix maléfiques qui la hantent.

euxChaque paragraphe est imprégné d’angoisse et les mots sont d’une noirceur qui fait frémir. Çà et là quelques traits d’humour dévastateur s’immiscent entre les lignes et viennent grossir plus encore l’horreur larvée qui émane du récit.

L’écriture est acerbe et opère dans la mémoire du lecteur comme une danse macabre qui fait trébucher et chanceler le lecteur qui se perd dans ce récit sinistre, voire lugubre.

Ma conclusion : un roman dérangeant à déconseiller aux femmes enceintes, à celles qui n’ont pas connu la maternité et enfin à celles qui ont été victimes d’une famille trouble et ambigüe, ou ayant fait l’objet de menaces de certains membres de celle-ci alors qu’elles s’apprêtaient à donner la vie…

Ce roman a remué en moi de bien lourds souvenirs. C’est sans doute ce qui m’a motivée à ne lui attribuer qu’un seul verre dans notre classement…

Eux de Claire Castillon

4 réponses sur « Eux – Claire Castillon »

Bonjour Clara, je te comprends… Moi j’ai peiné jusqu’au bout mais outre le style et l’écriture effectivement indigeste, le récit m’a heurtée pour plusieurs raisons…

J’ai lu une fois un livre de Claire Castillon et je n’ai aucune envie de recommencer. De plus ton avis me conforte dans mon rejet épidermique!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *